• By pateapate
  • 0

 

Le cari rehausse et aromatise les aliments et est bénéfique pour la santé, comme en témoignent des études et des centaines d’années de consommation. Et c’est facile à faire à la maison.

Parfois, le curry n’est utilisé que pour réveiller le palais et rehausser le goût du reste des ingrédients, bien que le plus commun est qu’il prend tout le protagonisme du plat et cesse d’être un simple condiment pour devenir un ingrédient de base.

Mais ce mélange d’épices est bien plus qu’une ressource culinaire, car chaque fois que nous ajoutons de la saveur à une recette, nous augmentons ses bienfaits, réduisons la formation de gaz intestinaux et facilitons la digestion des graisses.

Le clou de girofle, le curcuma, le poivre, le cumin ou l’une des nombreuses épices contenues dans les mélanges de curry sont riches en molécules antioxydantes, anti inflammatoires ou antiseptiques qui aident à protéger contre les radicaux libres, à prévenir les problèmes circulatoires et à améliorer l’efficacité du système immunitaire.

 

LA CUISSON À LA MAISON EST LA MEILLEURE OPTION

Sur le marché, on peut trouver du curry en poudre, mais il est difficile d’avoir la fraîcheur et la personnalité d’un bon mélange fait maison, préparé avec amour et ingrédients sélectionnés. En outre, certaines des préparations contiennent du sel ou des aromatisants qui ne sont pas recommandés, comme le glutamate monosodique.

L’important est de rechercher l’équilibre et l’harmonie des saveurs. Et avec un peu d’entraînement, nous y parviendrons.

Pour préparer une recette de curry classique, les ingrédients principaux sont recouverts d’un liquide épicé et cuits à feu doux jusqu’à ce qu’ils soient imprégnés d’arômes.

N’importe quel bouillon de légumes est servi sous forme liquide, mais il sera plus savoureux avec de la sauce tomate, du lait de coco ou d’amande. Pour plus de consistance, vous pouvez utiliser du yogourt au soja, de la crème de noix ou du tahini.

La plupart des recettes s’améliorent avec les heures, donc elles sont idéales pour la préparation pendant la nuit.

L’huile d’olive et l’huile de sésame sont excellentes pour cuisiner des recettes de curry. Il est important de faire sauter les épices, même à feu doux, avant de les ajouter à la recette. C’est ainsi qu’ils libèrent tout leur parfum.

Une fois moulu, il est conseillé de conserver les épices dans un récipient en verre hermétiquement fermé, dans un endroit frais et sombre. Il est préférable de conserver les pâtes au réfrigérateur.

RECETTE DU CHENNAI EN POUDRE AU CURRY (MADRAS)

Cette recette de curry provient de la ville de Chennai dans le sud de l’Inde. Comme c’est le cas dans la plupart des caris indiens populaires, il existe de multiples variantes dont l’une d’entre elles.

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

  • 3 cuillères à soupe de graines de coriandre
  • 2 cuillères à soupe de graines de moutarde noire
  • 2 cuillères à café de poivre noir en grains
  • 2 cuillères à soupe de cumin
  • 2 cuillères à café de fenugrec
  • 1 cuillère à café de gingembre moulu
  • 1 cuillère à café de poudre de chili
  • 2 cuillères à café de curcuma en poudre

PRÉPARATION 5 MINUTES

Dans un fer chaud ou une poêle antiadhésive, ajouter les grains et les graines de coriandre, la moutarde noire, le poivre noir, le cumin et le fenugrec, et faire rôtir à feu moyen en remuant sans arrêt.
Quand ils exhalent leur arôme, retirez-les et laissez-les refroidir.
Ensuite, les broyer dans un broyeur jusqu’à l’obtention d’une poudre fine.
Ajouter le gingembre, le chili et le curcuma et bien mélanger.

DE L’INDE AUX CARAÏBES : D’INNOMBRABLES VARIÉTÉS DE CURRY

Les différents mélanges qui sont habituellement utilisés aujourd’hui sont le résultat de l’influence de nombreuses cultures et pays comme la Grande-Bretagne, le Portugal, l’Arabie…

Mais la formule originale est née il y a des siècles de la main de la médecine ayurvédique, un système de traitement holistique qui identifie chaque goût avec l’énergie et la valeur thérapeutique.

Grâce à la science moderne de la nutrition, nous savons maintenant que la combinaison de certaines épices, ainsi que leur proportion, n’est pas le fruit du hasard. Ainsi, lorsque le curcuma est mélangé au poivre, il améliore son absorption et son pouvoir anti-inflammatoire.

En Inde, il existe autant de variétés de curry qu’il y a de familles qui conservent ces recettes comme un héritage précieux. Chaque région a ses propres caractéristiques, des plus chaudes du Sri Lanka, avec les graines de moutarde, aux plus douces et fruitées du nord, où l’on utilise la cardamome ou l’anis.

Cependant, ce n’est pas un ingrédient exclusif à l’Inde, car des pays comme la Thaïlande, l’Indonésie, la Malaisie ou les Caraïbes l’utilisent généreusement dans leurs recettes.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *